Voyager avec des enfants | mes conseils santé pour ne revenir qu’avec de beaux souvenirs

Visiter des destinations lointaines avec des enfants génère souvent des inquiétudes pour les parents. On se demande si parcourir le monde avec nos petits est bien raisonnable. Il est tout à fait possible de partir à l’aventure avec nos bambins à condition de respecter quelques précautions et de se doter d’une bonne trousse à pharmacie. Infirmière et maman d’une famille de globe-trotteurs, découvrez mes conseils santé pour voyager avec des enfants sereinement.

Avant le départ en vacances avec vos petits – prévenir et anticiper les risques pour la santé des plus jeunes

En préparant bien votre séjour, vous éviterez de nombreux désagréments. Partir en bonne santé en ayant de quoi faire face aux petits problèmes médicaux en voyage, vous permettra de profiter paisiblement des vacances avec vos enfants.

Faire un point médical avant le départ

Réaliser une visite chez votre médecin généraliste avant le départ est incontournable.

Il pourra :

  • évaluer l’état de santé de votre enfant ;
  • identifier les risques sanitaires spécifiques à votre séjour ;
  • prescrire les médicaments et produits pour constituer votre trousse à pharmacie de voyage ;
  • vérifier les vaccinations recommandées.

Selon les destinations, une consultation dans un centre de vaccinations internationales peut être indiquée.

Pensez également à vous rendre chez un dentiste si nécessaire. Mieux vaut éviter une rage de dents au milieu de vos vacances.

Identifier les risques sanitaires de la destination

Des mesures de prévention générales permettent d’éviter beaucoup ennuis.

Cependant, chaque zone présente des risques spécifiques liés :

  • au climat (coup de soleil, insolation, engelures…) ;
  • à la faune (morsures, piqûre; envenimation…) ;
  • à la flore (plante urticante, toxique…) ;
  • aux maladies endémiques (paludisme, fièvre jaune, dengue…).

Vous trouverez de nombreuses informations pratiques et des conseils par pays sur le site du gouvernement français. Certaines destinations sont déconseillées aux jeunes enfants. Notamment les régions où sévit le paludisme en raison de contre-indication pour certains traitements préventifs.

Bien informé avant le départ, vous pourrez anticiper et prévenir les risques sanitaires pour profiter pleinement de vos vacances.

Partir avec une trousse à pharmacie adaptée aux enfants

Pour préparer votre trousse à pharmacie, appuyez-vous sur le médecin qui suit vos enfants. Il connait leur état de santé et sera le plus à même de vous donner les bons conseils selon la destination et la durée de votre séjour.

Il est utile d’avoir 2 trousses à pharmacie. Une qui ne vous quitte pas de la journée pour d’éventuels petits bobos (piqûres d’insectes, plaies, échardes…) et une plus complète qui reste dans votre logement.

La première doit contenir :

  • crème solaire ;
  • antimoustique ;
  • médicament contre la douleur et la fièvre ;
  • désinfectant ;
  • compresses stériles ;
  • pansements ;
  • crème anticoup ;
  • crème apaisante pour les piqûres d’insectes ;
  • sérum physiologique ;
  • pince à épiler ;
  • tire-tique ;
  • traitement habituel si indiqué ;
  • médicament contre le mal des transports.

La seconde se compose de :

  • thermomètre électronique ;
  • crème hydratante ;
  • paire de ciseaux ;
  • matériel à usage unique (aiguilles, seringue…) ;
  • solutés de réhydratation orale
  • antidiarrhéique ;
  • antivomitif ;
  • laxatif.

Après avis médical :

  • antibiotiques ;
  • antihistaminique ;
  • anti-inflammatoire ;
  • collyre ;
  • gouttes auriculaires ;
  • tout autre médicament jugé utile par votre médecin.

Souscrire une assurance rapatriement et préparer les documents santé

Une assurance rapatriement est indispensable. Elle est incluse en payant votre voyage avec certaines cartes bancaires. Les compagnies aériennes proposent quasi systématiquement de souscrire un contrat rapatriement à l’achat des billets. Si vous voyagez longtemps, renseignez-vous sur la durée de couverture. Dans tous les cas, vérifiez d’être bien assuré.

Si votre enfant suit un traitement, vous devez avoir son ordonnance. Les autorités des différents pays traversés peuvent vous la réclamer. Les législations sur les stupéfiants peuvent interdire l’introduction de certains médicaments (antiépileptiques, antidouleurs opioïdes, anxiolytiques, somnifères…). Il faut bien se renseigner avant le départ sous peine d’avoir de gros soucis avec les douanes.

Pour un séjour dans l’Union européenne, munissez-vous de vos cartes européennes d’assurance maladie.

Selon la destination, un carnet de vaccinations internationales à jour peut être obligatoire notamment contre la fièvre jaune.

Vous voilà prêts à partir en toute quiétude avec vos bambins.

enfants assis dans la nature jouant avec un avion symbolisant le fait de voyager avec des enfants

Pendant le voyage avec des enfants – être vigilant et réagir efficacement en cas de problème médical

Quelques mesures de précautions simples et faciles à mettre en œuvre sont indispensables pour diminuer le risque de maladies ou d’accidents pendant votre séjour et d’en éviter les complications.

En cas de fièvre ou de symptômes inquiétants, consultez rapidement un médecin sur place. Soyez d’autant plus vigilant si vous voyagez dans une zone où le paludisme est présent. Dans ce cas, prenez un avis médical dans les 24h.

Vous trouverez la liste des professionnels de santé recommandés par le gouvernement auprès des ambassades et consulats français de chaque pays.

Avoir une bonne hygiène pour prévenir les infections de la peau

Se laver quotidiennement à l’eau et au savon et bien se sécher octroie une bonne protection contre les risques d’infection cutanée. Il faut faire spécifiquement attention aux pieds.

Observez régulièrement l’état de la peau de vos enfants et vérifiez l’absence de lésions ou de parasites (piqûres, plaies, tiques…).

En cas de plaie, il convient d’y apporter un soin particulier (nettoyer, désinfecter, couvrir, ne pas laisser macérer) pour éviter les infections.

En cas de morsure de tiques, il faut la retirer le plus rapidement possible à l’aide d’un tire-tique et désinfecter. Surveillez la zone pendant 4 semaines. En cas d’apparition d’une rougeur, consultez un médecin.

L’hygiène des mains est primordiale en particulier avant de préparer des aliments et de manger. Les enfants doivent être encouragés à se laver les mains plusieurs fois par jour.

Consommer des boissons et des aliments sains pour éviter les troubles intestinaux

80% des maladies contractées au cours d’un voyage sont liées à de l’eau contaminée.

L’eau de boisson doit être parfaitement potable. Elle ne doit pas contenir de bactéries, de virus, de parasites ou de polluants (métaux lourds, produits chimiques). Au moindre doute, il faut boire de l’eau minérale en bouteille. Soyez également prudent avec la consommation de glaçons.

Afin d’éviter la tourista et autres intoxications alimentaires, il faut respecter la règle suivante « Boil it, cook it, peel it or leave it ». C’est-à-dire ne consommer que des aliments bouillis, cuits ou pelés. Dans certains pays, il est préférable de ne pas manger de crudités, de laitages, de viandes ou poissons non cuits à cœur ou de produits à base d’œuf cru (mayonnaise).

Ces règles doivent être d’autant plus rigoureuses pour l’alimentation des enfants. Ils sont plus sensibles aux infections gastro-intestinales. En respectant ces recommandations simples, vous pourrez découvrir la majorité des merveilles culinaires des quatre coins du monde.

Prévenir la déshydratation en cas de diarrhée

Les enfants se déshydratent plus vite que les adultes. En cas de diarrhées, il faut être très vigilant face à ce risque. Il est recommandé d’utiliser des solutés de réhydratation orale. Ils doivent être reconstitués avec de l’eau potable en suivant bien les instructions   (1 sachet pour 200 ml d’eau). En cas de vomissement, proposez des petites quantités très régulièrement.

Vous devrez être attentif aux premiers signes de déshydratation que sont la soif, les lèvres sèches, la fatigue et la perte de force. Dans ce cas, il faut absolument voir un médecin rapidement. En cas d’aggravation de la déshydratation, les yeux sont cernés et enfoncés, la peau sèche et pâle, les urines peu abondantes.

Il faut également consulter si votre enfant :

  • a moins de deux ans ;
  • ne peut pas s’hydrater à cause de vomissements importants ;
  • présente une diarrhée aiguë (plus de 3 selles liquides en quelques heures) ;
  • a une fièvre associée ;
  • émet du sang ou des glaires dans les selles ;
  • a une diarrhée qui persiste plus de deux jours ou s’aggrave.

Se protéger des risques liés à l’environnement

  • Le climat (coup de soleil, insolation, engelures…) :

Protégez vos bambins du soleil avec des vêtements légers mais couvrants, des chapeaux et de la crème solaire. L’hydratation est également importante par temps chaud, veillez à ce qu’ils boivent suffisamment d’eau pour se prémunir de l’insolation. Évitez de sortir aux heures les plus chaudes (de 12 h à 16 h).

En cas de froid intense, faites attention de bien protéger leurs extrémités (doigts, orteils, oreilles et nez) pour prévenir les engelures.

  • La faune et la flore (morsures, piqûre, plante toxique…) :

Lorsque vous explorez la nature avec vos enfants, soyez attentif. Apprenez-leur à ne pas toucher les plantes et les animaux inconnus. Évitez de laisser des restes de nourriture traîner, cela peut attirer des insectes et des nuisibles. Gardez votre trousse de premiers soins à portée de main pour traiter les morsures, piqûres et irritations potentielles.

  • Les maladies endémiques (paludisme, fièvre jaune, dengue…) :

Avant de partir, renseignez-vous sur les pathologies présentes dans les zones visitées. Suivez les recommandations de vaccination et de traitements préventifs. L’utilisation de répulsifs et le port de vêtements couvrants permettent d’échapper aux piqûres d’insectes, qui sont souvent vecteurs de maladies.

🗺️Découvrez notre balade autour du monde en famille

enfants assis dans la nature jouant avec un avion symbolisant le fait de voyager avec des enfants

Au retour du séjour en famille – rester attentif à l’état de santé des enfants

Après votre voyage, il est important de continuer à surveiller l’état de santé de vos enfants, même si tout s’est bien passé pendant le séjour. Voici quelques points de vigilance :

Vérifier l’état cutané

Surveillez la peau de vos enfants pour détecter tout signe d’infection. Poursuivez les soins locaux s’ils ont été piqués par des insectes ou se sont fait de petites plaies. Si vous remarquez des rougeurs, des démangeaisons ou des éruptions cutanées, consultez votre généraliste.

S’assurer de l’absence de fièvre

La fièvre peut arriver tardivement. Elle peut être le signe d’une infection à incubation longue. Si votre enfant semble un peu fatigué, n’hésitez pas à lui prendre la température. Soyez d’autant plus vigilant si vous avez voyagé dans une zone où le paludisme est présent, consultez un médecin dans les 24h en cas de fièvre.

Surveiller le transit

Les changements alimentaires lors des voyages peuvent parfois entraîner des troubles gastro-intestinaux. Soyez attentif au transit de vos enfants. En cas de diarrhée persistante ou de constipation, consultez un médecin.

Poursuivre les traitements prophylactiques

Si vos enfants ont suivi des traitements pendant le séjour, assurez-vous de continuer ces médicaments comme prescrits par le médecin, même après votre retour.

Vous voilà prêts à partir à l’aventure avec vos enfants. J’espère que ces conseils vous seront utiles pour préparer un voyage inoubliable en famille. Gardez à l’esprit que la santé de vos enfants est précieuse, alors soyez vigilant, prévoyant et réactif en cas de besoin. Créez-vous de merveilleux souvenirs avec vos petits explorateurs. Bon vent !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *