La sobriété éditoriale, une stratégie résolument plus responsable

Chaque année, nous produisons 4000 Go de données. Alors qu’un giga représente à lui seul six étagères de livres. Dans l’ère digitale saturée d’informations, une nouvelle approche gagne du terrain, le slow content. Il offre une alternative rédactionnelle résolument plus responsable. Découvrez comment cette philosophie marketing peut transformer votre stratégie éditoriale, améliorant à la fois votre référencement, votre notoriété tout en valorisant une création de contenu éthique et durable.

Le slow content, principe et repères

Le slow content, contrairement à la frénésie du snack content, privilégie la qualité à la quantité. Cette méthode, issue de l’inbound marketing, met l’accent sur la création réfléchie de contenus à forte valeur ajoutée. L’idée principale est de produire moins, mais mieux. À l’heure où l’infobésité règne, l’attention des internautes se dilue dans un océan de textes sans teneur. Le slow content permet de se démarquer en offrant des contenus qualitatifs et pertinents tout en générant un trafic qualifié. 

Cette stratégie repose sur trois grands principes, la production de contenus informatifs, sourcés et adaptés à la cible, le recyclage des textes existants en leur apportant de la valeur ajoutée et la durabilité des écrits dans le temps. Sobriété éditoriale ne veut pas dire austérité. De nombreux formats peuvent être utilisés tels que des articles de blog, des livres blancs, des vidéos, des podcasts, des guides, des comparatifs, des webinaires…

La sobriété éditoriale une approche multipotentielle

Le slow content est de plus en plus utilisé pour ses nombreux avantages. En vous démarquant de la concurrence grâce à des contenus riches, vous bénéficiez d’une meilleure image et d’une relation de confiance avec votre audience. Il améliore significativement le référencement naturel et l’empreinte écologique. De plus, en publiant moins souvent et en recyclant d’anciens contenus, vous gagnez du temps. 

Une stratégie de contenu utile pour le SEO

En optant pour des articles plus détaillés, le slow content permet d’explorer en profondeur les thématiques et d’élargir le champ sémantique. La qualité du contenu, le temps de lecture plus long et le volume de mots sont des critères très positifs retenus par les moteurs de recherches. En limitant le nombre de publications, vous évitez également l’autoconcurrence. Tout cela favorise votre position dans la SERP (Search Engine Result Page).

Une création de contenu éco-responsable

Moins de publications, c’est moins de pollution numérique. La réduction du nombre d’articles contribue à minimiser l’impact environnemental de votre entreprise en limitant le stockage de données sur les serveurs. En recyclant intelligemment les anciens contenus, vous adoptez une approche éditoriale, éthique et durable.

▶️À lire aussi : SEO éthique pour une toile plus verte et transparente

Une approche rédactionnelle profitable à l’image de marque

La publication de contenus pertinents de qualité renforce l’image et la notoriété de votre marque. En positionnant votre entreprise comme experte de son domaine, vous gagnez la confiance de votre audience. Vous augmentez également votre taux de conversion en transformant les lecteurs en clients fidèles. 

Une stratégie éditoriale engageante pour le lecteur 

La pertinence des informations proposées répond précisément aux attentes des internautes. Bien que cette stratégie puisse toucher une audience moins étendue, elle favorise un engagement profond. Les utilisateurs comme les moteurs de recherche valorisent ces contenus à forte valeur ajoutée, renforçant ainsi votre visibilité et votre notoriété en ligne.

Le slow content en pratique

Pratiquez le slow content en recyclant et en améliorant vos anciens contenus. Identifiez-les en utilisant la search console. Cherchez les pages qui ont généré le moins de trafic. Enrichissez ces articles de faible qualité ou regroupez-les pour créer des publications plus approfondies. Ajoutez des Call To Action pertinents, des infographies, des sources fiables… Vous transformerez ainsi vos textes peu performants en contenus optimisés pour le SEO. N’oubliez pas de promouvoir vos articles via les réseaux sociaux et les newsletters pour maximiser leur impact.

Opter pour le slow content est une stratégie séduisante et réjouissante. Elle propose de ralentir le rythme des publications pour produire du contenu pertinent qui répond aux besoins de votre cible. Cette approche privilégie la qualité à la quantité tout en offrant de fidéliser votre audience, d’améliorer votre image de marque et d’optimiser votre référencement. Vous souhaitez gagner en visibilité, en notoriété et en conversion grâce à une stratégie éditoriale éthique et durable, contactez-moi !

Pour aller plus loin :

« Osez le slow en entreprise » Heidi Vincent, Delphine Poirier, Keyne Dupont, édition Dunod, 2021

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *